Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Daftworld

Daftworld

Bienvenue sur le blog du plus grand fan Officiel de DAFT PUNK !!!


"Les Daft Punk c'est Spielberg, moi je suis Chabrol" dixit Sébastien Tellier

Publié par daftworld sur 16 Mai 2014, 14:15pm

La pop selon Sébastien Tellier

 

 

Quel réalisateur pour adapter votre biopic au cinéma et qui pour jouer votre rôle ?

John Woo. Parce qu’il a réalisé Une Balle Dans La Tête, cette grande fresque faite de bric et de broc. Il y a à la fois des grands combats en mobylettes et des chorégraphies, des prises d’otages, des conflits… Un grand réalisateur, mais il est parti aux Etats-Unis. C’est le grand problème de ceux qui ne sont pas américains, ce rêve américain qui n’existe plus. Il faut que chacun reste chez soi, ce sera bien mieux comme ça, franchement. Dans mon rôle, le mec de Hannibal, le danois là, Mads Mikkelsen. Lui j’adore. Si je devais me faire refaire le visage un jour, et peut-être que je le ferai, ce serait sa gueule. J’aime ce qu’il exprime… Je ne sais pas, il marche sur moi, c’est comme une sorte d’amour homosexuel. Donc lui dans mon rôle.

Et pour la bande originale ?

Mozart, mais il est trop tard. Morricone, j’adorerais. S’il faisait la musique de mon biopic, je n’en serais pas peu fier. Moroder, aussi. Ce serait parfait, c’est un très grand musicien. Et les Daft Punk. Ils ont révolutionné la façon de produire, bouleversé la musique mondiale. Ils cristallisent tout ce que j’aime, une passion de la musique, mais dans des choses légères. Je suis assez admiratif. Je fais souvent la comparaison: ils sont Spielberg, je suis Chabrol. Et en temps que Chabrol, j’aime beaucoup Spielberg.

Un personnage de série ?

J’aime bien Jack Bauer, dans 24. Avoir un flingue, tirer dans le genou des mecs, sauter d’un hélico… Il ne recule devant rien. Il est prêt à sacrifier sa vie pour le devoir, c’est tout ce que je ne suis pas. Si on me demande de faire la guerre, je suis le premier planqué, dans un petit tunnel avec mon réchaud à gaz.

Rocky, Terminator, John McClane ou ET ?

Terminator, surtout le 2. Le grand classique c’est de dire “j’adore le premier, après c’est moins bien”. Mais quand même, la musique des Guns’n’Roses, l’esprit, le camion chromé, la moto… Pour moi c’était un des derniers films de l’âge d’or d’Hollywood. Ce méchant, dingue… Entre l’esthétique, la musique… Un truc se passait. C’est pour moi le dernier bon film de divertissement. Mais à l’approche de la quarantaine, je réalise que, comme tous les mecs de mon âge, les trucs actuels je les trouve pourri, et je pense que c’était mieux avant. Mais j’assume.

Votre icône pop absolue ?

Michael Jackson. J’aime les gens qui sacrifient leur vie pour leur Art, même si je ne veux plus en faire partie, car ce n’est plus du tout une source de bonheur. Il l’a fait. J’aurais aimé le voir au réveil, sans maquillage, sans perruque. Il a voulu faire de la musique, toucher le sommet, et au final il faisait peur aux enfants, en même temps qu’il voulait les attirer. Il s’est démoli pour la musique, comme Elvis d’ailleurs. Ils ont tout donné pour le style. Mais ça va trop loin. Et dans le trip showbiz, personne n’est allé aussi loin que lui. Rien que pour ça, il est totalement admirable.

 

Nouvel album: L’Aventura, le 26 mai

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents