Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Daftworld

Daftworld

Bienvenue sur le blog du plus grand fan Officiel de DAFT PUNK !!!


En 1999, les Daft Punk donnaient des interviews à visages découverts

Publié par daftworld sur 21 Juillet 2014, 18:14pm

 Arte a ressorti une vieille interview qui, en plus d’être instructive, permet de voir leur trombine.

 

A l’occasion de son programme Summer Of The 90′s, Arte a ressorti de derrière les fagots un document assez rare: Guy-Manuel de Homem-Christo et Thomas Bangalter en interview, sans casque de moto ni attirail de robot. Et oui, contrairement à certaines idées reçues, les Daft Punk n’ont pas toujours été aussi stricts sur leur image (ou leur absence d’image, justement), et ont rencontré les équipes de l’émission culturelle Tracks, à la montagne, pour une interview à visages découverts. Mais déjà à l’époque l’anonymat faisait partie intégrante de leur concept.

 

Cart depuis leurs débuts, rares – si ce n’est inexistantes – sont les apparitions du groupe à visages découverts. Les Daft Punk vivent cachés, ne donnant pas d’interviews télé, fuyant les photo sans masques. Ils restent discrets, autant dans leurs apparitions publiques que dans leurs clips.

 

Arte revient donc aujourd’hui sur ce tête-à-tête démasqué. C’était à l’occasion du Festival de Champéry. “Tracks“, l’émission culturelle d’Arte, était allé à leur rencontre, alors que le duo électro français skiait les sommets alpins, les visages à moitié dissimulés derrière de simples bonnets et autres lunettes de soleil. À cette époque-là, les Daft Punk font déjà parler d’eux. Ils comptent parmi les artistes français qui s’exportent le mieux à l’étranger, depuis leur premier grand succès mondial, le single “Da Funk” sorti en 1996. Le groupe est alors en plein dans les années Homework, premier album sorti en 1997, et à l’aube des années Discovery, deuxième album qui les installera définitivement, en 2001, au sommet de l’électro française et mondiale.

 

Resituons: en 1999, les Daft se remettent doucement du succès de « Da Funk » et sont en pleine période Homework, premier album sorti deux ans plus tôt. Ils accordent cette interview à Tracks à l’occasion de leur passage au Festival de Champéry. Ce document rare – on trouve facilement des photos de Guy Man et Thomas sur la toile, mais les interviews filmées et non casquées se comptent sur les doigts d’une main – évoque aussi bien leur cher anonymat, leur refus de « faire le show » et leur souhait de pouvoir changer de style à tout moment, prémisse de virages radicaux comme le très funky Random Access Memories.

Commenter cet article

DarlyDaftFan 22/07/2014 09:42

Moi aussi, j'aime le single DA FOUNK

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents