Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Daftworld

Daftworld

Bienvenue sur le blog du plus grand fan Officiel de DAFT PUNK !!!


Top 10 : Les artistes les plus critiqués de la musique électronique

Publié par daftworld sur 17 Août 2014, 13:22pm

 

Le mois d’août étant un mois très calme, nous avons plus de temps pour vous mettre en place nos fameux Top 10 que vous aimez tant (selon vos retours). Cette semaine, nous avons décidé de vous présenter le Top 10 des artistes les plus critiqués de la musique électronique. Même si certains gros artistes ont une grosse fan base et de très bons retours, beaucoup de critiques commencent à arriver et pas des plus sympathiques. Nous allons peut être être un peu dur avec certains artistes que vous aimez, mais ces critiques sont généralement fondées.

10 – Sebastian Ingrosso

Ca y est, Sebastian Ingrosso revient enfin sur le devant de la scène avec un album en prévision avec son grand poto Axwell. Mais le suédois a fortement été critiqué pour son absence de production depuis de très nombreux mois. On reproche à Ingrosso de ne plus release aucune track (hors SHM) depuis bien longtemps. La dernière en date est ‘Reload’ avec Tommy Trash et elle date de 2012. Plus inquiétant, sa dernière production solo remonte à 2011 avec Kidsos. Certains le pensaient fini, mais il revient finalement avec Axwell.

9 – Daft Punk

Les Daft Punk ont été les superstars des derniers Grammy Awards (les oscars de la musique). Ils ont été reconnus par le monde entier et on ne peut en tirer qu’une énorme fierté en tant que français. Cependant, dans la communauté électro, leur album n’a pas connu le succès attendu. La majorité des connaisseurs ont été vraiment déçus par le virage entrepris par le duo casqué. Il est vrai que les frenchies ont enregistré leur album en studio avec de vrais instruments, ce qui n’est pas commun dans le monde de l’électro. On trouve que même si cet album n’est pas leur meilleur, ils ont au moins essayé de changer les codes, ce dont on a fortement besoin en ce moment dans une musique électronique qui tourne en rond.

8 – David Guetta

Depuis qu’il est devenu l’icône de la danse music, David Guetta essuie de très nombreuses critiques sur son côté trop commercial. Il est évident que les productions du frenchy ont bien changé depuis l’album ‘Blaster’ mais c’est malheureusement le système qui veut cela. David Guetta connaît désormais tous les codes pour la création d’un tube et son impressionnante communauté sur les réseaux sociaux l’aide évidemment à créer le buzz autour de ces productions. Malgré tout, même nous on doit avouer qu’on est très déçu de Guetta depuis ‘Ain’t The Party’ soit juin 2013. De plus, son attitude étonnante lors de son set au Tomorrowland 2014 a fait beaucoup parler.

7 – Steve Aoki

Steve Aoki n’est que peu critiqué pour son label et ses productions. C’est plutôt ses sets qui font beaucoup jazzer. En effet, le showman passe beaucoup de temps derrière mais aussi devant les platines. On connaît la spécialité du kainry, qui n’est autre que l’entartage dans le public. Mais il y a aussi l’épisode du bateau et j’en passe. Beaucoup disent qu’il balance un set prémixé. Bref, l’intéressé s’est expliqué il y a peu de temps et s’est lourdement défendu de mixer du pré-enregistré.

6 – Hardwell

Et oui, le DJ number 1 apparaît dans ce classement. Cette année 2014 n’a pas été exceptionnelle niveau production pour le dutch et les fans le savent. On reproche à Hardwell de ne pas assez se renouveler. Alors vous allez me dire que lorsqu’on a un style, il est évident de garder la formule qui marche. On a envie de dire oui, mais lorsqu’on voit des artistes comme Steve Angello, Alesso ou encore Kryder qui arrivent à nous créer des tracks surprenantes, on se dit qu’Hardwell peut également le faire. Mais surprendre, c’est prendre le risque de décevoir.

5 – Calvin Harris

A l’image de Steve Aoki, les sets de Calvin Harris ont également été beaucoup critiqués. En cause : le fait que le rosbif se désintéresse complètement de son set. Il a maintenant pris l’habitude de mixer sans lumière sur lui et sans aucune caméra en marche. Certains producteurs font cela pour éviter d’être à fond sur les ‘plus petits festivals’. Mais le britannique a malheureusement pris l’habitude de faire cette technique sur beaucoup de festivals. On lui reproche donc de venir prendre son cachet et de repartir sans les honneurs. Il a notamment fait cela à l’EMF ou encore au Lollapalooza.

4 – DVBBS

Bon la DVBBS, on est d’avance désolé mais on va pas être très sympa. Beaucoup leur reprochent de détruire la musique électronique. Leur dernière ‘We Are Young’ en est le simple exemple. Un mélange entre rave et big room qui passe assez bien chez les non connaisseurs, mais la grande majorité d’entre nous ont clairement du mal à supporter leur musique. On pourrait mettre les Vinai dans le même sac.

3 – Avicii

L’album ‘True’ d’Avicii n’a pas fait l’unanimité. Chez Guettapen, on doit dire qu’on a vraiment kiffé cet album mais il n’en est pas de même pour bon nombre d’entre vous. Il est vrai que le suédois a pris un virage très pop country depuis presque 1 an et demi, que ce soit dans ses tracks mais aussi dans ses mixes. On peut comprendre la déception de certains. Il est vrai que depuis la sortie de son album, une pluie de critiques est apparue. Et l’avenir semble annoncer que le suédois va continuer dans cette branche à la vue des collaborations qui sont annoncées.

2 – Dimitri Vegas & Like Mike

Adulés il y a quelques mois, voire années de cela, les deux belges commencent à agacer leurs fans. Ils avaient pourtant très bien commencé leur carrière avec de génialissimes remixes et des productions à la hauteur. On se souvient du fameux ‘Mammoth’ (qu’ils nous ressortent aujourd’hui avec un vocal plus que moyen) ou encore du ‘The Way We See The World’ en collaboration avec les Nervo et Afrojacko. Cependant, les deux frères commencent à recevoir de très nombreuses critiques de la part de leurs fans. Ces critiques tournent autour de leurs releases décevantes depuis presque 2 ans et surtout des sets qui ne ressemblent plus à grand chose. Comme l’a sous entendu Axwell il y a peu, lorsqu’on écoute des sets de Dimitri Vegas & Like Mike, c’est un peu le Mcdo de l’électro.

1 – Martin Garrix

Et le gagnant de l’artiste le plus critiqué est sans grosse surprise Martin Garrix. Le dutch est sans doute l’artiste le plus adulé par les jeunes, et le plus détesté par les plus vieux adeptes de la musique électro. Beaucoup lui reproche son très jeune âge. Ils considèrent qu’un artiste aussi jeune ne mérite pas la gloire si tôt. Malgré tout, chacune de ses tracks est généralement numéro 1 Beatport (même si bon, être numéro 1 Beatport parfois…) et surtout, il mixe désormais quasiment partout en headliner. On sait évidemment que Spinnin Records a investi beaucoup beaucoup d’argent dans le jeune Garrix mais quand même, headliner avec si peu d’expérience et surtout devant des mastodonte comme Armin ou Tiesto, faut pas abuser. Malgré toutes ces critiques, on lui souhaite une très belle et très longue carrière, car on sait qu’il a un énorme potentiel.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents