Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Daftworld

Daftworld

Bienvenue sur le blog du plus grand fan Officiel de DAFT PUNK !!!


Pedro Winter : « la musique électronique a perdu sa vibe expérimentale »

Publié par daftworld sur 9 Octobre 2014, 16:37pm

Pedro Winter : "la musique électronique a perdu sa vibe expérimentale"

De passage à Londres pour les 20 ans des soirées Bugged Out, Pedro Winter a donné une interview fleuve au Konbini anglais. Il y parle de Londres vs. Paris, des Daft Punk et de l’électro qui était mieux avant (mais tout n’est pas perdu).

Pedro Winter raconte le Londres des années 90. Sa première soirée au Ministry of Sound (« à l’époque LE club »), sa première rencontre avec les Daft Punk, à cette même soirée en 1995, qui lui ont offert du champagne et avec qui il communiquait par fax. Il discute aussi des différences entre la scène londonienne et parisienne : « A Londres, les gens aiment partir loin alors qu’à Paris les gens se regardent et se disent ‘Est-ce que je peux me lâcher ? Oh non, qu’est-ce qu’ils vont penser de moi’. »

Mais il parle surtout de la musique électro, et de la direction qu’elle a prise depuis 20 ans. A l’époque, lui dit le journaliste, l’électro était plus mélangée avec l’indie rock. « C’est moins le cas aujourd’hui parce que la musique électronique est allée dans une direction plus triste, regrette en retour Pedro Winter. La musique électronique pouvait attirer tous les autres genres de musique : indie, rock, etc. Maintenant, le plus gros numéro électro du moment est David Guetta. C’est comme un enfant qui est allé trop loin dans une mauvaise direction. Ça a foutu en l’air la scène. » Ed Banger, son label, était entre les deux, explique-t-il : du côté populaire avec Justice entre autres, tout en restant un label indé. Aujourd’hui, « la musique électronique a perdu sa vibe expérimentale », conclue-t-il avant d’ajouter que tout n’est pas perdu : la techno underground fait son grand retour et des labels comme Phantasy, d’Erol Alkan (son grand copain), osent encore s’aventurer sur les chemins de traverse…

Même s’il pense que les gens qui affirment construire l’histoire, « c’est du bullshit », il s’autorisera une petite entorse à sa propre règle : »Je ne veux pas parler du futur mais je pense que Justice vs Simian « Never Be Alone » (plus connu sous le nom de « We Are Your Friends », ndlr), sorti en 2003, dans 5 ou 10 ans deviendra un hymne générationnel. Comme le « Blue Monday » de New Order. Je sais que c’est une comparaison risquée mais je pense que ça le deviendra ». Prétentieux ? Un peu peut-être. Mais sûrement vrai.

 

Pour lire l’interview en version intégrale (et en anglais), c’est par ici

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents