Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Daftworld

Daftworld

Bienvenue sur le blog du plus grand fan Officiel de DAFT PUNK !!!


Pourquoi le morceau des Daft Punk avec Jay Z a été exclu de la BO de Tron

Publié par daftworld sur 13 Septembre 2016, 08:52am

Pourquoi le morceau des Daft Punk avec Jay Z a été exclu de la BO de Tron

Le titre en question, “Computerized”, avait fini par atterrir sur Internet en 2014.

Le 10 mars 2014, un morceau censé être des Daft Punk et d’un certain Jay Z, sorti de nulle part, atterrissait sur le grand Internet. Difficile alors de savoir s’il s’agissait d’un fake ou non, et si ce n’était pas le cas, de quel album il avait été écarté (Random Access Memories ou Magna Carta… Holy Grail, voire de la bande originale de Tron orchestrée par le duo français).

 

Retour en 2010. Alors que le chef-d’œuvre de la science-fiction Tron passait par la case désormais quasi indispensable du “sequel/remake”, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo avaient la lourde tâche de pondre la BO du long métrage de Disney. Un exercice inédit pour le duo culte, franchement réussi (peut-être l’élément le mieux réussi de Tron : L’Héritage, par ailleurs), et dont devait bien faire partie ce fameux “Computerized”.

Un titre “trop enraciné dans la vie réelle”

Mitchell Leib, qui est à la tête du département musique et bande originale de la marque aux grandes oreilles, a expliqué dans un long article, publié le 9 septembre sur le site Oh My Disney, toute l’histoire de cet album, et a évoqué l’histoire de ce morceau maudit. Il raconte avoir “torturé” les Daft Punk pour qu’ils sortent un single assez conventionnel qui servirait d’accompagnement au générique de fin. C’est là que les bonhommes ont décidé de contacter dans le secret le plus total le rappeur de Brooklyn, afin de se rencontrer et d’enregistrer un morceau. Ainsi est né ledit “Computerized”, dont le groupe était visiblement assez fier.

Malheureusement, lorsque Mitchell Leib a découvert le produit fini, qu’il adore et a trouvé “épique”, il savait que les personnes qui bossaient sur le long métrage trouveraient que les paroles et le ton étaient “trop enracinés dans la vie réelle et le rap pour un film de fantasy”. Résultat, la chanson passe à la trappe, de même que le plan de faire un immense concert sur Hollywood Boulevard avec les Daft Punk et Jay Z. “Derezzed” devient alors le porte-étendard de la BO et la suite, vous la connaissez.

Néanmoins, il n’est pas impossible que le morceau ait réussi à s’incruster, en partie, dans l’album. Selon Pigeons & Planes, le titre “The Son of Flynn” exploite des bribes de “Computerized”, notamment dans la ligne de synthé du début. Et c’est vrai que la ressemblance ne semble pas être anodine.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents