Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Daftworld

Daftworld

Bienvenue sur le blog du plus grand fan Officiel de DAFT PUNK !!!


Diriger comme... Daft Punk

Publié par daftworld sur 21 Décembre 2016, 15:01pm

Diriger comme... Daft Punk

Yvan Gatignon, auteur et conseil de dirigeants, puise dans les origines de retentissantes réussites pour livrer aux directions générales d’entreprise de précieux ferments de transformation. Avec Daft Punk, c’est de désintermédiation et de ses effets dont il conseille de s’inspirer.

 

« Dans les années 2000, les maisons de disques ont succombé à la tentation de la rentabilité à court terme, en ne gardant que les artistes lucratifs. C’était une erreur », retrace Yvan Gatignon, dans le chapitre consacré au groupe français Daft Punk de son ouvrage « 52 leçons de leadership* ». Du coup, « les jeunes artistes issus du monde du digital ont appris à se passer d’elles ». Avant bien d’autres secteurs, la musique a connu les bénéfices, pour les uns, les effets secondaires pour les autres, du digital. Le numérique a ouvert la voie à la désintermédiation, à savoir à la réduction ou à la suppression des intermédiaires. Et permis au musicien de s’adresser directement aux consommateurs-auditeurs via les réseaux sociaux.

Dépourvus de maison de disques, les Daft Punk se sont alors permis toutes les libertés. « Le digital ce n’est pas seulement un nouvel outil, c’est une nouvelle façon de penser l’entreprise », analyse Yvan Gatignon. Une démarche fructueuse puisque sans aucune publicité autre que l’écho des réseaux sociaux et tout en préservant leur anonymat, les Daft Punk se sont retrouvés en tête des ventes à l’échelle de la planète avec leur album « Random Access Memories ».

VIDEO - Get Lucky, premier single extrait de l'album Random Access Memories de Daft Punk, a connu un succès planétaire à l'été 2013

Daft Punk : leçons d’un succès

1. Maîtriser les technologies « Face à la transformation digitale de l’économie, maîtrisez les outils digitaux. Soyez présent sur les réseaux sociaux, contribuez, expérimentez », conseille Yvan Gatignon, en soulignant qu’en dépit des chiffres impressionnants annoncés chez Orange ou à la SNCF en janvier 2016, 15% des effectifs seulement disposaient d’un profil sur LinkedIn. « Les grandes entreprises, moins confrontées à l’externe, sont souvent moins digitales. Cela ne facilite pas la montée en compétence de leurs collaborateurs », pointe-t-il.

2. Adopter un mode de travail collaboratif : le digital transforme les méthodes de travail, qui devient plus collaboratif. McKinsey a calculé qu’un col blanc passe en moyenne 65 % de son temps à communiquer avec d’autres, en particulier par e-mail. « L’utilisation d’une plateforme collaborative permet de réduire ce temps et d’améliorer la productivité de 20 à 25 % », note Yvan Gatignon.

3. Animer une communauté : « Le succès de Daft Punk tient autant à sa musique qu’à sa capacité à animer une communauté de fans », souligne l’auteur de l’ouvrage, qui s’appuie par ailleurs sur des conclusions du cabinet Roland Berger, selon lesquelles « le manager est moins celui qui sait que celui qui anime », tandis que « l’autonomie conférée par les outils numériques implique un basculement vers une culture du résultat, soutenue par la définition partagée d’objectifs ».

4. Former ses équipes au numérique : « Chez Axa, de la formation de trois jours au e-learning d’une demi-heure, tout est fait pour renforcer l’agilité numérique des collaborateurs », indique l’auteur. Il y a un an, 35 % des effectifs du groupe avaient participé à une session de formation.

* aux éditions Eyrolles, 2016 – 19,90 euros.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents