Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Daftworld

Daftworld

Bienvenue sur le blog du plus grand fan Officiel de DAFT PUNK !!!


tellier a l' olympia

Publié par Anonyme sur 1 Octobre 2008, 21:02pm

tellier a l' olympia
Le grand jour était enfin arrivé! Ce soir allait avoir lieu le show de tellier à l'olympia. Nous avons donc pris la direction de L'olympia, nous sommes arrivés à destination à 15h environs, bien evidemment c'était prévu... On a decidé de se garer directement au parking de l'olympia pour eviter de chercher une place pendant trois heures! je me suis empressé de tenter ma chance en passant par l'entrée des artistes ( cf justice lol ) je suis rentré comme une lettre à la poste et me suis assis sur les escaliers d'ou on pouvait suivre les repetitions avec mon 45 tours Divine ,dans les mains que je voulais faire dédicacer . Malheureusement un petit con sorti de nulle part nous a demandé qui on était exactement lol et se qu'on faisait là... On lui dit qu'on faisait parti du forum de fan de Tellier et si c'était possible de le voir. Il a insister pour savoir comment et qui nous avait fait rentré et on lui a répondu qu'on avait voulu tenter notre chance. Ils nous a donc gentiment poussé vers la sortie lorsque soudain on vit Sebastien passer en trombe d'une porte à une autre. on a donc pris la direction de l'ascenseur mais j'ai fait mine de trainer, mon instinct ma dit qu'il allait bien finir par repasser et c' est ce qui c'est produit. Avant qu'il ouvre la porte je l'ai interpellé " Sebastien !, C'est possible d'avoir un autographe??" Il nous as dit " juste encore une chanson et aprés j'arrive!" je lui ai expliqué que le type là bas voulait pas qu'on reste, alors il m'a gentiment accordé une minute et c 'est accroupie pour me signer mon vinyl, pas le temps malheureusement de prendre une photo...et je le vis repartir aussi vite qu'il était venu avec sa petite HEINEKEIN dans la main lol...Content nous sommes donc aller nous balader en amoureux jusqu'à l'heure fatidique. On s'est fait le resto de l'année chez un jap rue cappucines à opera puis on est retourné à l'olympia en esperant qu'il n'y avait pas déja trop de monde. Nous étions trés exactement les quatre-cinquième lol... j'ai fait l'erreur de discuter avec une groupie qui broder la face de tellier partout sur ses fringues ( lol j'avoue que c'était trés réussi quand même!) et depuis ce moment là elle a pas arreter de parler une seule minute ( je crois qu'elle a blasé tout le monde lol). Nous avons donc été les premiers a nous installer sur les rambardes et il nous resta plus qu'à patienter et se fut long croyez moi! Je guettais en plus une éventuelle apparition daft punkienne puisque j'avais pris avec moi la photo que j'ai faite avec guy-man. Comme j'attendais à l'entrée dans le hall d'ou on pouvait voir les gens qui défiler et là qui je vois???? Julien ( dixit concert de justice ) , un fan de mon blog lol ( vous y avez cru? ) on s'était donné rdv la veille pour se croiser au concert et nous voilà comme deux groupies a scruter tout les deux les passants.
Mais il a fallu se rendre à l'évidence, que ça allait être dur... on est donc retourné dans la salle d'attente. vers 20h, L'Olympia est moyennement rempli à l'heure où la première partie débute, à savoir des reprises de musiques de films (Georges Delerue, Ennio Morricone, Alexandre Desplats) par trois violons, un violoncelle et une contrebasse. Ecoute polie d'une salle à moitié vide qui attend la bête. le show finit je file m'acheter une demi pour boire à la santé de Tellier je fait un peu mon bulldozer pour passer lorsque soudain une petite bouille familiaire apparait dans mon champs de vision et là qui voilà???? Skullio du french touch forum ( dixit after de justice techo parade). je refais donc le bulldozer pour qu'ils puissent profiter lui et sa cherie de notre place! enfin 21h, les premières notes de Kilometer se font entendre alors que la salle est désormais bien garnie. Je lève donc mon verre en lui scandant " à la tienne, on t'aime tellier!". Les lumières nous font découvrir un Sébastien Tellier d'emblée magnétique dans son costume gris, derrière ses lunettes, sa barbe et ses longs cheveux. On assiste à un concert ou l'artiste est ici génialement fascinant. Après le buzz de l'Eurovision, sa géniale apparition à la Méthode Cauet, et sa performance à la Cigale, on redécouvre Tellier musicien, artiste qui veut être pris au serieux. Dans toute sa splendeur. Magnétique, charismatique, séducteur, envoûtant, fou, le tout dans une sobriété quasi minimale. Une main dans les cheveux, un doigt qui recale les lunettes sur le nez, une mimique, un mouvement de tête, quelques petites phrases ( beaucoup moins fréquentes que dans ces anciens lives malheureusement ) aussi absurdes que le personnage. "Maintenant, je vais vous parler du Mexique. Ce peuple si brave et pourtant si disgracieux physiquement." Et d'enchaîner sur League Chicanos. Enorme concert, donc, dont on retiendra facilement Roche, Divine - forcément, L'amour et la violence - sublime Sébastien allongé langoureusement sur son piano - accompagné par le public sur cette chanson, et Les rappels sont simplement jubilatoires. Le 1er sur Sexual Sportswear, on voit apparaître pour la première fois de la soirée deux danseuses sur le devant de la scène. Jean et t-shirt blanc. Déhanché nonchalant, absence totale de chorégraphie. Décalé. Comme le reste. Tellier arrive sur scène au bout de 4'. Passe, met une main au cul de la 1ère danseuse. Pousse quelques gémissements tantriques dans le micro. Pose. Se barre. Enfin, le 2e rappel s'ouvre sur l'énormissime Dolce Vita (reprise de Christophe), balançoire posée au milieu de la scène. Confusion des genres ou "Heureux hasard" frivole, libertin, inspiré d'un Fragonnard rococo . Rappelons seulement que son dernier album s'intitule Sexuality. Que ladite Dolce Vita est une reprise de Christophe, autre dandy au magnétisme sexuel non démenti et à la démence artistique consommée. La boucle est bouclée. Il ne manquait sur scène que Fragonard finalement. Il subsiste des génies en France. Je peux dormir tranquille c' était mon passage préféré , avec la DOLCE VITA, ou perché sur sa balançoire Tellier fut bien émouvant.... Personnage fascinant, artiste génial, musicien talentueux, Sébastien Tellier aura envoûté l'Olympia pendant plus d'une heure et demie. Gros bémol - c'est le cas de le dire - par contre pour deux trois lourds qui scandaient des phrases débiles du style "a poil Tellier", le public, majoritairement bobo trentenaire, peu enclin à la communion gestuelle et sonore. Plus irrespectueux qu'autre chose . Un peu dommage lorsque l'on sait que sa perfomance était filmée...
Fin du concert on s'est empressé avec Julien de filer à l'entrée des Artistes... On a attendu une heure à peu prés jusqu'à la fermeture dans le flou totale mais sans succés. nous sommes donc rentré à la maison, déçu. je n'ai appris que le matin que les daft avaient bien été là et qu'ils sont sortis comme tout le monde par la grande porte, en prenant leur temps comme si de rien n'était. Ils sont trop fort ! Ce n'est que parti remise...

Commenter cet article

DaFt Mania 02/10/2008 19:49

ahh les Daft tjs ausi énigmatique et c sa kon aime chez eux mais ce n'est que partie remise.

Juh 01/10/2008 23:44

Le concert était génial j'espère qu'on se reverra bientôt, pour les Daft ce n'est que partie remise ^^ !

Continu ton blog il est mortel !

Tcho !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents